Requalification et protection de la pointe de la fumée

La pointe de la Fumée est l'une des extrémités de la presqu'île de Fouras. Par la présence de plusieurs forts, elle a contribué à la protection de l'Arsenal de Rochefort.

Elle est également le point de départ vers l'île d'Aix et abrite une activité conchylicole importante.

Un grand projet de requalification s'apprête à voir le jour.

Découvrez le projet

Le mot du maire
28 juin 2024
1-fouras_les_bains1b

La Pointe de la Fumée est l’extrémité de la presqu’île de Fouras. L’ampleur et la beauté du domaine maritime qui se dessine depuis ce bras tendu vers la mer, émerveillent.

Par la présence de plusieurs forts, elle a contribué à la protection de l’Arsenal de Rochefort notamment. La pointe de la Fumée constitue le principal embarcadère pour l’île d’Aix et abrite une activité conchylicole importante.

En 2018, les 231 000 visiteurs recensés de la mi-juillet à la mi-août attestent de l’attractivité du site.

La puissance de ce lieu stratégique à bien des époques et à bien des égards ne doit pas faire oublier sa vulnérabilité face à la dynamique littorale et aux conditions climatiques. En effet, la catastrophe due à la tempête Xynthia dans la nuit du 27 au 28 février 2010 a occasionné d’importants dégâts et destructions.

Le département de la Charente-Maritime et la commune de Fouras portent un ambitieux projet de requalification des espaces publics de la Pointe de Fumée, opération qui s’inscrit dans les projets structurants du territoire de l’Estuaire de la Charente labellisé Grand Site de France depuis 2020.

Parallèlement à l’aménagement des espaces publics du site, un projet global de prévention des risques naturels est également porté par le Département et la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan. Celui-ci fait suite à la mission interministérielle ayant conclu dans un premier rapport de 2011 à « l’exposition de la Pointe de la Fumée aux vagues de tempête ». La stratégie de mise en sécurité permet ainsi de conserver la plus grande partie des maisons non acquises par l’État.

Toute l'équipe municipale porte avec conviction ces projets d’aménagement et de protection de la presqu’île qui ouvrent un nouveau chapitre à cette destination, proposant de redécouvrir ce site exceptionnel avec un rééquilibrage des mobilités et une promenade végétalisée, tout en préservant son authenticité et son activité économique.

Les partenaires financiers qui nous suivent sur ce projet (Etat, Région, Département, Communauté d'agglomération, agence de l'Eau), croient en l'exemplarité de ce projet prenant en compte les enjeux climatiques, environnementaux, géographiques, historiques et économiques.

Je vous assure, chères fourasines, chers fourasins, que nous pourrons être fiers de ce projet qui offre un avenir qualitatif pour notre Pointe de la Fumée.

 

Votre maire, Daniel Coirier

Actualités à la Une
28 juin 2024
DSC_0600

Après les travaux sur les réseaux électriques, place au renouvellement des réseaux d'eau potable et à la réhabilitation des réseaux d'assainissement par EAU 17.

Les travaux se dérouleront entre le 12 février et le 13 décembre 2024. Une pause estivale entre mai et mi septembre est observée.

Les restaurants et les établissements conchylicoles restent ouverts.

**************************************************************

Une avis d'enquête publique unique concernant la création d'un ouvrage de protection contre l'hydrodynamisme marin et la requalification et l'aménagement du secteur de la Pointe de la Fumée s'est tenu du 15 mai au 15 juin 2024.

Ce projet est porté par le département de la Charente-Maritime (maîtrise d'ouvrage déléguée) et la communauté d'agglomération de Rochefort Océan (gestionnaire après travaux).

Les informations sur ce projet peuvent être obtenues soit :

- à la mairie de Fouras-les-Bains, consultation du dossier

- au conseil départemental, direction de la mer et du littoral à Rochefort

- à la préfecture de la Charente-Maritime : en format numérique sur le site de la préfecture 

**************************************************************

Une journée d'information et d'échange sur le projet de requalification et de protection de la pointe de la Fumée a eu lieu en mairie mardi 30 avril 2024.

Les fourasines et fourasins ont été accueillis en mairie pour s’informer sur les travaux de requalification de la pointe de la fumée et de protection des côtes du quartier du tourillon à l’occasion d’une journée portes ouvertes.

Les élus ont répondu aux questions de la population. Cette journée d’information s'est tenue préalablement à l’enquête publique qui sera lancée mi-mai 2024.

Les attentes et étapes prévisionnelles du projet
28 juin 2024
GM - Conférence des financeurs - Pointe de la Fumée - 2024.04.17_Page_09
  • PRINTEMPS 2024 : Enquête publique (du 15 mai au 15 juin) ; opérations d'archéologie préventive ; reprise des réseaux d'adduction des eaux (eau potable, assainissement) par Eau 17 ; appel d'offres des travaux de construction des ouvrages de protection contre la mer
  • AUTOMNE 2024 : Arrêté autorisation les travaux ; finalisation du DCE du projet de requalification de la pointe de la fumée ; poursuite de la reprise des réseaux d'adduction des eaux après une pause estivale ; travaux de construction des ouvrages de protection contre la mer
  • HIVER 2025 : Appel d'offres des marchés de travaux ; poursuite de la reprise des réseaux d'adduction d'eau ; travaux de construction des ouvrages de protection contre la mer
  • PRINTEMPS 2025 : Choix des entreprises de travaux ; travaux de construction des ouvrages de protection contre la mer
  • AUTOMNE 2025 - PRINTEMPS 2026 : Démarrage du chantier depuis secteur belvédère, puis secteur quartier Ostréicole
  • AUTOMNE 2026 - PRINTEMPS 2027 : chantier secteur rivage de la vierge, puis secteur isthme du Tourillon
  • AUTOMNE 2027 - PRINTEMPS 2028 : chantier secteur Redoute de l'Aiguille et secteur de l'office de tourisme
Création et confortement des ouvrages de protection
28 juin 2024
220276_Submersion La Fumée_DDAE_piece 6 EI

La commune de Fouras a subi lors de la tempête du 27-28 février 2010 « Xynthia » une inondation quasi-totale de la presqu’île de la Pointe de la Fumée. Seul le parking de l’embarcadère a été épargné. La violence des vagues a provoqué des dégradations multiples sur les ouvrages de protections et sur certaines constructions situées immédiatement en arrière.

Le CGEDD (Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable) a proposé en février 2012 une stratégie de défense contre la submersion marine de la Pointe de la Fumée permettant de conserver la plus grande partie des maisons non acquises par l'Etat tout en limitant le linéaire de côte à renforcer.

Les résultats des études de projet ont porté sur deux systèmes de protection du littoral de Fouras, dont l’un - nommé Système 2- concerne les aménagements de la Pointe de la Fumée.

Il vise :

> La mise à niveau des ouvrages de protection afin de réduire les efforts hydrodynamiques sur les constructions vulnérables des zones protégées, à des valeurs inférieures à 2 500N/ml, en cas d’exposition à des fortes houes ;

> A protéger le trait de côte contre l’érosion par la mise en œuvre de nouveaux ouvrages de protection et le confortement des ouvrages existants.

 

Description des ouvrages projetés

Les aménagements projetés sont les suivants :

Quartier du Tourillon : Cet aménagement s’étend depuis le Boulevard de la Fumée sur 545 mètres linéaires. Il s’agit d’un talus brise-lames en enrochements avec une piste d’entretien implantée en arrière.

Bassin de stockage : Cet aménagement consiste à créer un bassin de stockage d’eau de mer pour une exploitation ostréicole touchée par l’emprise du projet. Le bassin existant aura été détruit lors des travaux préparatoires. L’opération consiste donc à restituer la capacité de stockage existante dans une nouvelle configuration de bassin.

Escaliers d’accès à l’estran : Ces aménagements consistent à créer des accès piétons à l’estran depuis la piste d’entretien. Il s’agit de 2 escaliers en béton d’une largeur de 1.00m, implantés à intervalles réguliers et répartis sur le linéaire de l’ouvrage.

Accès à la passerelle du carrelet : Cet aménagement consiste à maintenir l’accès et l’usage du carrelet de pêche présent dans l’emprise du projet (dépose de l’escalier avant chantier puis remis en place en fin de chantier avec adaptation).

Nord du quartier du 11 Novembre : Cet aménagement s’étend depuis l’extrémité Sud du secteur sur 170 mètres linéaires. Il s’agit d’un talus brise-lames en enrochements avec une piste d’entretien implantée en arrière.

Murs de soutènement du Boulevard de la Fumée : Les travaux consistent à restaurer les parements de deux murs de soutènement existants de la voirie du boulevard de la Fumée sur un linéaire cumulé de 210 mètres et une surface cumulée de 850 mètres carrés de murs verticaux.

Accès techniques : Les ouvrages de protection sont accompagnés d’un accès technique en arrière constitué d’une piste minérale. Elle sera destinée à la circulation ponctuelle d’engins pour l’entretien de l’ouvrage.

Requalification de la Pointe de la Fumée
28 juin 2024
Photographe La Rochelle Sylvie Curty

Les enjeux du projet de requalification de la Pointe de la Fumée

La Pointe de la Fumée est une étroite bande de terre, d’épaisseur variable entre 40m et 250m de largeur qui se glisse à fleur d’eau dans la mer. Elle s’étire sur 1,4km de longueur depuis le littoral, vers l’Ile d’aix. A l’origine totalement naturelle, la pointe de la Fumée s’est peu a peu construite et urbanisée, a développé des activités ostréicoles, et a connu un essor touristique important avec le développement balnéaire des années 30.

Aujourd’hui la pointe est un espace très fréquenté en été, de nombreux touristes et visiteurs empruntant la navette maritime vers l’île d’Aix, dont l’embarquement se fait à l’extrémité de la pointe, générant des flux saisonniers très importants.

En 2010, la tempête Xynthia a occasionné d’important dégâts et destructions, rappelant avec force que si la pointe s’est anthropisée au cours du temps, le site reste par essence vulnérable à la dynamique littorale et aux conditions climatiques, et un projet de protections littorales a été engagé sur certains secteurs.

Le périmètre de projet inclus des secteurs non urbanisés relevant de la réglementation de « site classé », protection patrimoniale, gérée par les services de l’Etat.

Tous travaux susceptibles de modifier l’aspect du site ou l’état du site sont soumis à autorisation spéciale, instruite dans le cadre du permis d’aménager.

Sur la pointe de la Fumée, l’enjeu du site classé est de conserver les caractéristiques naturelles et littorales en le préservant de toutes atteintes à l’esprit des lieux. Par ailleurs, la pointe de la Fumée fait partie de l’opération Grand Site portée par la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan.

Souhaitant valoriser cet espace contraint et dont la perception paysagère est dégradée, la Commune, en association avec la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan, le Département de la Charente-Maritime et les services de l’Etat, a lancé en 2015 une étude de programmation qui a permis de rassembler l’ensemble des acteurs autour d’une programmation ambitieuse pour ce site.

Parallèlement à ce projet de requalification des espaces publics de la Pointe de la Fumée, un projet global de prévention des risques naturels est en cours, objet d’un Permis d’Aménager connexe.

Les intentions du projet

Le principe de composition : une promenade active au sud, un espace intime au nord

DIFFERENTS SECTEURS, UNE PROMENADE

La requalification de la Pointe de la Fumée permettra de redécouvrir celle-ci comme lieu de destination à part entière, pensé dans une logique d’ensemble et jalonné de différentes entités : la Roseraie, le Bois vert, la Redoute, le Rivage de la Vierge, le quartier ostréicole et le Belvédère. Un point d’intensité sera trouvé pour chaque séquence.

EQUILIBRE ENTRE NATURE ET USAGERS

Pendant la saison estivale, la population de Fouras passe de 4000 habitants à 25 000 habitants. Du 16/07 au 20/08, c’est également la période majeure de flux pour les ostréiculteurs avec la pose des collecteurs mi juillet sur 5 à 6 jours. L’arrivée de chaque bateau de l’Ile d’Aix au bout de la Pointe de la Fumée amène chaque fois 500 personnes sur la presqu’ile. Cette arrivée massive et groupée génère de gros flux temporaires mais récurrents dont il faut permettre une gestion progressive et sans difficultés.

L’aménagement prend donc en compte l’arrivée de flux importants et temporaires, afin de trouver un juste équilibre entre redonner une place à la nature, aux usages, tous les usages : de la contemplation, aux jeux en passant par le trajet quotidien, la conchyliculture ou la promenade.

PROMENADE PUBLIQUE, CHEMINS INTIMES

La Pointe de la Fumée est envisagée avec deux visages : une côte sud publique avec la promenade majeure et une côte nord intime avec des chemins de traverse.

Les objectifs du projet de requalification

  • Renforcer l’identité de la pointe par l’affirmation de 6 secteurs
  • Proposer une stratégie de renaturation graduée en fonction de l’artificialisation des sols, en lien avec la déconstruction d’anciennes parcelles privées.
  • Structurer les mobilités et les espaces de stationnement dans une logique de valorisation paysagère permettant de réduire l’impact de la voiture sur le site
  • Sublimer plus que d’aménager, en tirant parti de l’existant. Ce constat induit des interventions sur-mesure, selon la nature respective de chacune des 6 séquences.
  • Redonner à la pointe sa vocation maritime
  • Créer un projet pour tous
  • Dessiner une grande promenade continue pour les piétons et les cycles
  • Diminuer l’impact de la voiture tout en laissant une circulation fluide possible
  • Organiser rationnellement le stationnement afin de réduire son impact sur le paysage de la presqu’île
  • Aménager des espaces publics de qualité et végétalisés
  • Aménager l’extrémité de la Pointe en un vaste espace naturel

Consulter le projet du Cabinet Osty

Recherche sur le site

Aller au contenu principal